Sorties

Sorties

Samedi 18/1/2020, Archives municipales de Compiègne

visite des archives

Le samedi 18 janvier 2020, Frédéric Guyon, directeur des Archives municipales de Compiègne, de Margny-lès-Compiègne et de l’ARC, nous a ouvert les portes du bâtiment implanté sur les Hauts de Margny.
Nous avons suivi le chemin que prennent les documents, de leur arrivée à leur communication au public. Nous avons été amenés à mieux comprendre le travail de l’archiviste dont la première mission est le tri. La loi lui impose en effet de conserver un temps déterminé des archives dont certaines seront détruites en respectant une procédure minutieuse. Il en va ainsi de tous les supports, qu’ils soient papiers ou numériques. Certaines archives échapperont à la destruction, soit sous forme d’un échantillon représentatif soit en totalité. C’est un choix mûrement réfléchi car il ne permet pas de revenir en arrière.
La présentation des fonds anciens a mis en lumière l’exceptionnelle richesse de Compiègne. Quelques chartes et leurs sceaux magnifiquement conservés ont suscité un vif intérêt tout comme un magnifique atlas de plans d’alignement de 1865, récemment restauré. Parmi les récentes acquisitions, on relève l’exceptionnel fonds Lecuru qui occupe à lui seul les rayonnages d’une pièce. Un rapide aperçu des legs des fonds Guillaume et Pillet-Will suffit pour mesurer l’importance des relations avec les particuliers pour accueillir dans les meilleures conditions les trésors des familles.
Il reste ensuite à inventorier les liasses et les cartons, c’est une véritable course contre la montre qui obsède les archivistes, un tonneau des danaïdes capable de perturber le sommeil…
La production exponentielle d’archives au XXe et XXIe siècles conduit à une saturation des magasins à l’horizon 2028 ! Le choix du bâtiment s’est révélé judicieux car jusqu’ici seule une moitié de sa surface a été aménagée.

Nous remercions, une fois encore, Frédéric Guyon pour sa disponibilité et ses précieux éclairages. N’oublions pas, lorsque nous sommes en salle de lecture, le travail de ceux qui dans l’ombre donnent le meilleur pour que nous puissions effectuer nos recherches dans des conditions optimales.